Que fait-on quand il pleut ?

Que faire quand on est un oiseau et qu’on a raté la Grande Migration ? Qu’on se retrouve sous la grisaille, alors qu’on rêvait de fêtes entre amis sur les plages dorées du Sud ?

Seul, désemparé, Otto erre dans les rues de la ville, et y fait la rencontre de Basile le chat. Celui-ci lui promet de l’emmener au Pays Chaud en échange d’une immense somme d’argent. Désespéré, prêt à tout pour rejoindre ses amis, Otto tombe dans le piège de l’escroc et lui cède son bien le plus précieux : sa clarinette. Tout est perdu. A moins que… un guide laissé à son attention par un passant au ciré jaune ne le fasse changer d’avis. D’invitations anonymes en joyeux hasards, Otto s’engage à travers la ville sur les traces de son mystérieux propriétaire !

● Chez mon libraire
"– Les oiseaux ! dit-il d’une voix tremblante. Avez-vous vu les oiseaux ce matin ?
– Ils sont partis depuis belle lurette, mon grand. Et pressés comme ils l’étaient, ils doivent déjà être bien loin. Ils ont pris leur envol sans discours ni chichis, les cigognes menaient le vol et…
Otto fut pris d’un vertige. Tout cela ne pouvait pas être vrai. Il marcha autour de la place comme un somnambule et les immeubles semblaient tourner autour de lui. Il balbutiait des mots incohérents et manquait de tomber à chaque pas."