La Résistance

La mort n’existe plus : les hommes vivent à l’ère de la Longévité. Cependant, pour éviter le surpeuplement, les naissances sont interdites. Peter et Anna, que l’on a rencontrés dans La Déclaration, ont un point commun : ils n’auraient jamais dû naître. Parce qu’une vie éternelle leur semble contre nature, parce que le système de la Longévité menace leurs rêves, ils ont décidé d’entrer en lutte. Pour sa suppression.

 

Après La Déclaration, le deuxième tome d’une trilogie bouleversante sur l’exceptionnelle vitalité de l’adolescence, dans un monde régi par la science et la peur de la mort.

“Allons, bien sûr que si, intervint Richard Pincent. Bien sûr qu’il va signer. Tout de suite. N’est-ce pas, Peter ?”
L’adolescent lui sourit. “Eh bien, non. Voyez-vous, j’aspire à la vie. À la vraie vie, avec ses joies, ses peines, ses contrariétés et ses plaisirs. Une vie avec une fin, et dont chaque seconde aurait de l’importance. Une vie synonyme d’amour, et non de souffrances pour autrui. Car la Longévité ne fait pas autre chose aux gens. Elle les rend esclaves, et elle les détruit.”