ALEXANDRE RAIMBAUD’S ESCAPE

Run, Alex, Run!

 

Fourteen year old Alexandre Raimbaud lives alone with his mother. His father left before he was born. For months, Alexandre has not been allowed out – for no valid reason. And when his mother puts him under tight surveillance during the holidays, he decides to run away. And so begins a frantic chase involving a bodyguard babysitter, a rich eccentric, a doctor with a bird-name, and many more intriguing characters.

 

Feel like reading a detective novel for junior high school students? Then read about Alex’ crazy week now!D-Lire

Funny and full of surprising twists, the detective novel of the month.Le Monde des ados

Fast-paced adventures and surprising twists, a good mystery novel.Citrouille

« Le coeur d’Alex se mit à battre de manière anarchique, lui signalant l’imminence du danger. Mais hélas, l’adolescent n’avait pas besoin d’alerte, il avait bien compris. Impossible de fuir (...) Restait à espérer que Julie, toujours à l’étage supérieur, s’inquiéterait de son absence.
« Donne-moi la clé, et tout ira bien, reprit l’homme.
– La clé ? » répéta l’adolescent, perplexe.
Jamais un mot ne lui avait semblé plus ridiculement insignifiant que celui-là. Une clé ? Tout cela ressemblait à une énorme méprise qu’il pensait pouvoir dissiper.
– Je ne vois pas de quoi vous parlez, je n’ai pas de clé, articula-t-il avec le peu de courage qui lui restait. Vous vous trompez de personne.
– Tu t’appelles Alexandre Raimbaud, dit l’homme, comme s’il n’écoutait pas. Tu as quatorze ans, tu vis en banlieue avec ta mère au 13, rue Jean-Jaurès. Tu es pris en charge pendant tes vacances par cette femme qui t’accompagne car ta mère est absente… Tu veux que je continue ?
Non, c’était bien ça : une biographie qui tenait sur un post-it, constata tristement Alex. L’homme boutonnait calmement sa veste. Il la lissa des deux mains et épousseta sa manche droite d’un geste élégant. Il sortit deux mitaines en cuir de sa poche de costume et continua :
– Fais-moi confiance, je suis suffisamment bien renseigné pour savoir que tu as la clé. Alors, tu me la donnes et on n’en parle plus.
– Je vous assure, je ne comprends pas. »
Alex était tétanisé. Une pensée traversa son esprit : tout cela pouvait-il avoir un lien avec les hommes du 4 x 4 ? »