Tout toute seule

Une petite fille âgée de cinq ans énumère tout ce qu’elle sait faire, aussi bien dans ses rêves que dans la réalité. À travers un travail qui met en scène jeux typographiques, illustrations et montages photographiques, ce livre en deux couleurs, noir et orange, publié aux États-Unis en 1963, retranscrit le sentiment tout particulier, propre à l’enfance, de faire les choses et d’y parvenir « tout seul ».

L’un des premiers ouvrages à avoir allié illustrations et photographies.