Humains

Un extraterrestre débarque sur Terre pour prendre la place et l’apparence du professeur Andrew Martin, éminent mathématicien de l’Université de Cambridge qui vient de résoudre une équation majeure pour l’avenir de l’humanité. Ses premières impressions sont loin d’être positives : il est dégoûté par la façon dont les humains le regardent, par ce qu’ils mangent, par la facilité avec laquelle ils assassinent et font la guerre. L’extraterrestre est tout aussi déconcerté par les concepts d’amour et de famille, qui lui sont totalement étrangers. Pourtant, plus le temps passe, plus il commence à apprécier certaines facettes de cette étrange espèce. Une réflexion incisive et mordante, aussi hilarante que poignante, sur la nature humaine et la vie sur Terre.

Prix Utopiales Européen jeunesse 2015

« Je savais que la Terre était un événement réel prenant place dans un système solaire morne et lointain, où il ne se passait pas grand-chose et où les possibilités de voyage pour les autochtones étaient sérieusement limitées. J’avais aussi appris que l’humanité était une forme de vie d’une intelligence au mieux moyenne, portée sur la violence, affligée d’une vie sexuelle profondément embarrassante, douée pour la mauvaise poésie, et caractérisée par une fâcheuse tendance à tourner en rond. Mais je commençais à me rendre compte que rien n’aurait pu me préparer à cela. Au matin, j’atteignis ce lieu appelé Cambridge. C’était épouvantablement
fascinant. Les bâtiments furent ce que je remarquai en premier, et je compris avec un choc que la station-service n’était pas un élément isolé. Toutes les structures de ce type – qu’elles aient été bâties dans un but de consommation, d’habitat ou autre – étaient statiques et clouées au sol. »